EM en cosmétique

Lorsque vous envisagez de créer votre marque de cosmétique, vous devez en tant que responsable de votre marque, respecter un certain nombre de règles afin de garantir la sécurité des consommateurs et être conforme aux normes européennes en matière de fabrication de produits cosmétiques.

Mais avant toute chose, il est fondamental de clairement définir le type de produit que vous souhaitez fabriquer. Pour le consommateur, la frontière entre produit cosmétique et médicament est parfois mince mais pour les fabricants, les règles sont clairement définies. Si vous fabriquez un médicament, vous devez respecter les règlementations en vigueur pour l’industrie pharmaceutique. Si vous fabriquez un produit cosmétique, vous devez vous référer aux règlementations propres à la cosmétique.

La surveillance environnementale dans la cosmétique, pourquoi ?

En Europe, que vous fabriquiez vous-même vos produits cosmétiques, que vous passiez par un tier pour leur fabrication ou que vous les importiez, ils doivent être conformes au règlement européen CE n°1223/2009 et aux bonnes pratiques de fabrication en respectant la norme ISO 22716/2007.

Si vous fabriquez votre produit cosmétique à partir d’un ingrédient (feuille de menthe poivrée, par exemple) décrit par la pharmacopée européenne pour la fabrication de médicament par exemple, rien ne vous empêche de le contrôler selon les méthodes décrites en pharma tant qu’il répond aux normes BPF en cosmétique.

Aux USA, il faut savoir que la FDA (Food and Drug Administration), très exigeante comme autorité de santé, assure le même niveau de contrôle pour ce qui est de la production des cosmétiques que dans le secteur pharmaceutique mais il faut évidemment prendre en compte que certains produits cosmétiques européens sont répertoriés aux États-Unis à la fois comme cosmétique et comme médicament (par exemple : un shampoing contre les pellicules et contre le psoriasis).

Pour être conformes aux normes et autorités de contrôle, les fabricants utilisent un système de monitoring environnemental (EMS) afin de contrôler certains paramètres tout au long du processus de fabrication.

Que faut-il surveiller dans la fabrication des cosmétiques ?

La surveillance environnementale et le contrôle de la contamination sont primordiaux à certaines étapes et sont donc requis. Il faut notamment surveiller la contamination des personnes, des équipements, des matières premières, de l’eau, etc.

Le contrôle des matières premières

Commençons par le transport.

Durant le transport, une série de contrôles doivent être effectués : par exemple, la vérification des lots et de la pureté des échantillons.

Un contrôle de l’environnement (température, humidité, microbes, etc.) contenant les matières premières est également nécessaire pour éviter que celles-ci ne se dégradent ou soient contaminées. C’est ce qui permet de limiter les risques pour la santé humaine et de diminuer les pertes.

Tous les composants des produits cosmétiques sont répertoriés dans le tableau de nomenclature INCI (Personal care produits Council).

La surveillance environnementale des unités de production

Il est également indispensable de réguler et surveiller l’environnement de production.

Étant donné que le corps humain entre en contact direct avec les produits cosmétiques, les normes ISO 22716 exigent que la plupart des produits cosmétiques soient embouteillés ou remplis dans un environnement de salle blanche. Ces normes sont similaires à ce qui est exigé de l'industrie pharmaceutique pour les produits qui sont ingérés dans le corps. Certains des articles cosmétiques couverts par la norme ISO 22716 comprennent : Parfums, masques, gels lavants, mascara, correcteur, rouge à lèvres, crèmes, etc.

Cela se traduit par exemple, par la désinfection des locaux et la protection du personnel (gants, combinaison, etc…) afin de minimiser les mélanges accidentels entre les matières premières et les flux humains ou encore par une ventilation suffisante pour protéger les produits. Dans le cas de procédés tels que l’émulsion, il est nécessaire de contrôler la température pour obtenir la texture souhaitée.

Le contrôle des équipements

Les équipements doivent également permettre d’éviter la contamination des produits et doivent être nettoyés et désinfectés. Ceux qui ne sont pas utilisés doivent être stockés dans un endroit non contaminé et au sec.

De plus, les opérations de maintenance des équipements ne doivent pas affecter la qualité des produits.

Besoin d'aide concernant le monitoring environnemental de votre fabrication cosmétique ?

Contactez-nous maintenant et nous serons heureux de vous aider.

Découvrez nos produits

Si vous recherchez une solution de surveillance environnementale pour votre laboratoire, découvrez MIRRHIA LABS®. Si vous avez besoin d'un système de surveillance environnementale robuste et adaptée à l'industrie pharmaceutique ou les hôpitaux, consultez MIRRHIA FACILITY®.

En visitant, en utilisant ce site Web et en contactant le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous collections et traitions, conformément aux méthodes et principes décrits dans nos conditions d'utilisation, vos données personnelles.

I accept